Week-End - coup de projecteur sur la lutte des droits de la femme

Le week-end du 6 au 7 mars 2020, coup de projecteur sur la lutte des droits de la femme

Le vendredi 6 mars - The Brums présentent Girlz!

A 13h30 pour le scolaire (5€)

A 20h30, représentation ouverte à tous (12€)

Les places sont en vente sur notre billetterie (les 2 spectacles pour 17€).


Ici les notes bleues coulent comme la lave en fusion, entre électro 2.0, nu-funk et abstract hip hop… Après un premier « side project » (le New York Subway Brassband), voilà qu’ils récidivent avec « Girlz ! », un hommage détonant aux chanteuses engagées. À l’ère post-#metoo, quoi de mieux que dresser le portrait de ces femmes qui militent pour l’égalité, à grand renfort de refrains addictifs et de gimmicks fédérateurs ? Et parce que le discours s’avère ici des plus indispensables, The Brums (leur vrai nom de scène) ajoute du texte à sa musique, creusant le sens en plus du s(ill)on. Au micro, une chanteuse, Zineb Benchemsi : une artiste pluridisciplinaire qui endosse plusieurs costumes de femmes créatrices, de Björk à Beyoncé, tout en les inscrivant dans leur contexte (artistique, politique, sociétal et historique).
Entre concert de brass band moderne et « tribute » aux grandes figures du féminisme, « Girlz ! » subjugue.


Le samedi 7 mars 2020 à 20h30, conférence gesticulée "Le poil incarné" par Estelle Brochard

(prix régional Grand Est 2019 pour l'égalité femmes-hommes)

Les places sont en vente au prix de 10€ sur notre billetterie(les 2 spectacles pour 17€).

Depuis la nuit des temps, l’humain porte ce petit être sur lui. Selon les cultures ou les époques, on le fait disparaître ou on le vénère.
Mais aujourd’hui, qu’en est-il ? En apparence, de nos jours, le poil est très peu présent sur le corps de la femme. Il peut pourtant prendre une place non négligeable dans son emploi du temps.

Notre rapport au poil est révélateur de questionnement sociétaux pus larges : le rapport à notre corps, le regard d’autrui, les pratiques et différences
entre les sexes, l’influence de nos cultures sur nos habitudes…

La conférence gesticulée cherche à produire du savoir critique, à donner des clés d’analyse pour dévoiler, comprendre et agir sur notre environnement. Il s’agit de proposer un positionnement, une parole liant de l ‘intime, de la dérision, à des savoirs théoriques.

Je suis partie de mon histoire : mon éducation, mon enfance et ce passage difficile pour le corps qu’est l ‘adolescence. Un socle bâti avec de nombreux cadres. Déconstruire et reconstruire avec mes prises de décisions de faire autrement, et le défi lancé en 2018 de ne plus m’ épiler – au moins – pendant un an. Au-delà des apparences, s’apercevoir que notre quotidien est traversé de comportements, de représentations collectives, qui se traduisent par des gestes, par des mots… pas si anodin qu’on voudrait le croire..

Oser prendre la parole le tout ponctué d’humour.

Sujets associés : 

Merci à nos sponsors !

  • Niz'Art Piazza
  • ATA Vision

Bénévole au ROx

Le fonctionnement du ROx ne serait pas possible sans la participation de nos bénévoles !

Toi aussi, tu peux rejoindre notre équipe en signalant tes compétences et tes disponibilités ...